L’huile de cajeput

  • 7 % dans baume du tigre rouge

huile-cajeputLa cajeput ou cajeputier est un arbre aromatique dont l’écorce est blanche est détachable. De la famille des Myrtacées, le Cajeput est originaire d’Indonésie, d’Australie et du Vietnam. C’est aussi un arbre abondant aux Philippines et en Malaisie. On en tire une huile essentielle qui est distillée sous vapeur à partir des feuilles et des bourgeons du cajuput qui appartient à la famille des Myrtacées, et pousse à l’état sauvage en Extrême-Orient. On en trouve aussi en Indonésie et Australie. A un fort parfum camphré et on distille aussi les variétés Melaleuca cajeputi et quinquenervia. L’essence est proche du Niaouli. Aussi, de celle de l’Eucalyptus et du Pin mais son action est plus douce. Se mélange bien avec : le genièvre, le santal. En Malaisie et à Java, l’huile de Cajeput est un remède traditionnel contre le choléra et les rhumatismes. On l’utilise traditionnellement comme antiseptique général, antinévralgique, antispasmodique, tonique, fébrifuge, expectorante, vermifuge. L’huile Essentielle est stimulante et revigorante.

Le camphre

  • 25% dans les deux baumes du tigre

camphreLe camphre est un arbre élancé à colonne large poussant au Sud de la Chine, à Taiwan et au Japon. Sa floraison persistante, est coriace, juvénile rosée puis vert clair est glauque en dessous. Une huile essentielle est extraite du feuillage ou sur des arbres âgés de 50 ans. Le camphre était déjà utilisé au XI éme siècle par les Arabes, pour ses propriétés antiseptiques et tonicardiaques. Lors de la distillation du bois ou de racines, on obtient des cristaux (toxiques) qui autrefois étaient fréquemment utilisés en parfumerie, ils entraient dans la fabrication de la naphtaline, dans des préparations pour l’embaumement et aussi comme encens.

Clou de girofle

  • 5 % dans le baume du tigre rouge
  • 1,5% dans le baume du tigre blanc

clou-de-girofleLa famille Giroflier comprend 500 espèces d’arbres persistants au feuillage vernissé, répartis dans les zones tropicales ou subtropicales d’Afrique, Asie du SUD-EST et d’Australie. Introduit en Europe au IV siècle par les Arabes. Son origine fut découverte par Marco Polo. Les hollandais luttèrent longtemps pour conserver ce monopole des épices. C’est Pierre Poivre qui vers 1747, l’introduisit à l’île Maurice et aux îles Bourbon rompant ainsi ce monopole. Aujourd’hui, l’île de Zanzibar est le plus gros producteur mondial. les clous de Girofles étaient traditionnellement croqués pour lutter contre les nausées, et conservé dans la bouche pour soulager les rages de dents. On les a porté sur soi (piqué dans une orange) pour se prémunir contre la peste comme la Reine Elisabeth II d’Angleterre. On en extrait une huile essentielle ( feuilles et clous) contenant de l’eugénol qui a des propriétés: aromatique, insecticide, antibactérien, antiseptique, analgésique très utilisées en chirurgie dentaire, mais aussi en cosmétologie.

Cassia Fistula (Cannelier de chine)

  • 5 % dans le baume du tigre rouge

cassia-fistulaLe Cassia aussi appelé Faux séné, Averse dorée, Casse, ou Canéfier est un arbre de 8 à 10 mètres originaire d’Inde de la famille des Caesalpiniaceaes. Cet arbre en érigé, arrondi et étalé et possède un feuillage caduque. Sa floraison jaune se fait de la fin du printemps à l’été en grappes parfumées. Comme beaucoup du genre toute ses parties sont utilisées dans certaines pharmacopées ayant des propriétés astringentes, antiseptiques, purgatives, traite les dysenteries. En usage externe en application sur les morsures de serpents, les piqûres de scorpions et les impétigos. La pulpe qui entoure les graines toxiques est comestible, goût sucré, elle est riche en pectine et mucilage. Attention, elle est très laxative. Elle contient des anthracénosides (dérivés de la rhéine et de l’anthraquinone) en doses plus importantes que le séné traditionnellement utilisée dans la pharmacopée occidentale. En Asie les fleurs sont offertes durant les cérémonies religieuses. Et en Australie ( pituri) et certaines tribus d’Afrique les cendres du feuillage sont intégrés au mélange d’herbes magiques mâchées.

Huile essentielle de menthe (Menthe poivrée)

  • 06 % dans le baume du tigre rouge
  • 16 % dans le baume du tigre blanc

huile-essentielle-menthe-poivreeOn récolte les parties aériennes fleuries pour l’huile essentielle. On pense que la menthe poivrée est originaire du Moyen-Orient. Elle résulte d’une hybridation entre la menthe aquatique (Mentha aquatica) et la menthe verte (Mentha spicata). Généralement stérile, on la propage par ses stolons ou drageons (branches basses qui développent des racines au contact du sol). Il existe aujourd’hui plusieurs variétés de menthe poivrée qu’on cultive dans le monde entier.Permet de prévenir la nausée post-chirurgicale (inhalation); soulager les maux de tête (application topique).

Menthol

  • 10 % dans le baume du tigre rouge
  • 8 % dans le baume du tigre blanc

mentholLe menthol est un composé organique covalent obtenu soit par la synthèse, soit depuis l’extraction à partir de l’huile essentielle de menthe poivrée ou d’autres huiles essentielles de menthe. Anesthésique local pour soulager des maux et douleurs mineures telles que des crampes musculaires, entorses, migraines.C’est un décongestionnant pour les voies respiratoires et les sinus. La capacité du menthol de déclencher chimiquement les récepteurs sensibles au froid dans la peau est responsable de la sensation de refroidissement bien connue qu’elle provoque une fois absorbée.